Derniers sujets

Définition du pervers narcissique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Définition du pervers narcissique

Message par Admin le Jeu 1 Sep - 18:51



Selon l'auteur de l'article, il s'agit :
"d'individus, hommes ou femmes, ayant une personnalité de type narcissique assortie d'un comportement pervers : "

"Les pervers narcissiques sont considérés comme des psychotiques sans symptômes, qui trouvent leur équilibre en déchargeant sur un autre la douleur qu'ils ne ressentent pas et les contradictions internes qu'ils refusent de percevoir. Ils "ne font pas exprès" de faire mal, ils font mal parce qu'ils ne savent pas faire autrement pour exister."

Et c'est ainsi que la personnalité narcissique perverse s'empare de la vie des autres. Ces individus font souffrir leurs victimes en silence. Ils les réduisent à néant en les dépossédant de leur vitalité, de leur confiance en eux, de leur estime d'eux-mêmes.
Le narcissique est en quelque sorte un voleur...un voleur de vie, un voleur d'âme.

Ce que l'on appelle un « pervers narcissique » ou « narcissique à tendances perverses » est une personne qui a généralement un ego surdimensionné, qui est dans « sa » réalité et qui va chercher à utiliser les autres pour ses propres fins et s'arranger pour se faire passer pour victime et maintenir alors sa « victime » sous sa coupe pour son propre bénéfice.
Le « narcissique à tendances perverses », est convaincu de sa supériorité, il croit vraiment être ce qu'il montre
Le « narcissique à tendances perverses » ne souffre pas lorsqu'il est libre de faire son "job" (il ne souffre que lorsqu'il est contraint, entravé ou quand il ouvre les yeux sur le fait « qu’un tel génie ne serait finalement qu’assez médiocre », etc.)
Modes de pensée du « narcissique »
Le « narcissique » a un objectif principal qui est lui-même. L'autre est quantité négligeable :
• « Je suis génial, je suis fort, je suis au dessus du lot »

• « L’autre ne peut pas ne pas m’aimer »

• « Je vais me servir de l'autre pour obtenir ce que je veux, ce à quoi j’ai droit et je vais m'arranger pour que ma victime se sente coupable afin qu'elle ne m'en veuille pas et qu’elle n’ait aucun désir d’indépendance »

• « Pourquoi aurais-je un problème de conscience, ce n’est quand même pas de ma faute si elle est à ce point « stupide »

• « Ma victime me remerciera pour ce que je fais pour elle, ce qui est normal étant donné que c’est vrai, sans moi elle ne serait rien, c’est un honneur que je lui fais »

• « Quand il arrive un problème à un de mes proches, je suis triste. Mais en fait j’ai de la peine pour moi, pas pour lui » (processus généralement inconscient)
Le « narcissique » a donc un objectif, obtenir un bénéfice pour sa propre personne.
Suite à un événement « exploitant l’autre », il sera d'usage qu'il n'ait pas de problème de conscience, pas de remord, il considérera que l'autre l'avait mérité « il n'avait qu'à pas être si bête » et pourra même se vanter auprès de ses amis d'avoir eu un tel « succès ».

Dans ce contexte, le doute, l’autocritique et les remises en question ne font pas partie de la pensée générale du « narcissique ».


La définition de Beck: (psychiatre américain)
Trouble de la personnalité narcissique, croyances :

Je suis exceptionnel

Du fait de ma supériorité, je suis en droit d'obtenir un traitement de faveur et des privilèges.

Je n'ai pas à m'encombrer de règles qui ne s'appliquent qu'aux autres.

Si les autres ne montrent pas le respect que je mérite, ils doivent être punis.

Les autres doivent satisfaire mes besoins qui sont plus importants que les leurs.

Les autres doivent reconnaitre au combien je suis spécial.

Comme je suis si talentueux, les autres devraient me céder la place.

Aucun besoin de quiconque ne doit interférer avec les miens

Ils ne savent pas qui je suis

Ce sont des moins que rien


Celà fait froid dans le dos, mais le pervers narcissique s'étant construit sur le néant, car il a été "traité" en objet et non en être doué de pensée et de raison, il ne peut posséder de sentiment humain.
Pour citer l'un d'entre eux "le sentiment est une donnée à explorer".
La phrase dit tout.

Amitié et Lumière!
Mao

Admin
Admin

Messages: 74
Date d'inscription: 03/08/2011

http://lemiroirdelame.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Solstice le Sam 3 Sep - 14:24

Bonjour,



Oui, ce portrait fait froid dans le dos.

J'ai cotôyé pendant de nombreuses un manipulateur.

Tout passait par sa tête et on aurait dit que sa sensibilité ne s'appliquait qu'à lui, sauf à de très rares cas (en plus de 30 ans d'amitié) où il s'est remis en question disant qu'il ne s'aimait pas (et pas pour se faire passer pour une victime comme il le fait tout le temps mais ça ne dure pas.

Comme si ça pouvait le mettre en danger dans ses structures et son système de défense s'il se remettait en question.

Il tire trop de bénéfices d'être comme il est tant qu'il arrive à attirer des personnes dans sa toile.

Dit comme ça, c'est froid mais c'est une personne qui arriverait à faire pleurer une pierre tellement il arrive à sensibiliser les autres sur ses malheurs, ses empêchements.... c'est terrible.

Je lui ai toujours tenu tête même s'il avait une emprise réelle sur moi puisque je ne m'autorisais pas à vivre pleinement, tant que je le sentais malheureux, je ne pouvais pas.

Ce que je ressens est nié ou alors ça l'agresse car ça le remet en question, ça n'existe pas pour lui puisque se voir tel qu'il est est égal à une souffrance ou un anéantissement donc il projette ses démons sur les autres.

Il a besoin d'être valorisé constamment, et tout lui est dû.

Je pense que c'est une maladie psychique et que la personne s'identifie à ses failles et s'est construit sur un système de défense ultra perfectionné et qu'il y a une cassure entre l'affect, les émotions et la raison, une coupure.

Merci Mao pour ce sujet

Solstice

Messages: 10
Date d'inscription: 18/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Admin le Sam 3 Sep - 22:28

La coupure entre affect et raison est nette oui.
Et on ne peut parler d'un pervers narcissique que froidement, parce que c'est ainsi qu'ils sont, froids, et parce que pour résister ou échapper au piège, il faut se débarasser des sentiments d'empathie.

Ils ne s'aiment pas par moments, rares de prise de conscience, moins rares parce qu'ils sont bloqués dans une situation d'impuissance qui leur est insupportable. Et là, ils sont en colère et ca se sent, cherchant à blesser par tous moyens par vengeance.
Vois tu toujours cette personne ou as tu fui pour échapper?
Beaucoup cherchent comment faire face à eux et plus les personnes en recherche peuvent apprendre sur comment faire face, plus les pervers narcissiques pourront guérir de leur trouble, s'ils le choisissent, bien sur.
Plein de Lumière!
Mao

Admin
Admin

Messages: 74
Date d'inscription: 03/08/2011

http://lemiroirdelame.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Ven 11 Nov - 11:09




Vouloir aider la personne atteinte oui , mais au dela de que faire ? N'y a t il pas la question pourquoi être en relation avec des personnalités perverses narcissiques ?
Bisous



Dernière édition par Sahar le Lun 14 Nov - 18:45, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Sam 12 Nov - 12:59

Bonjour Sahar,

Quel est le point commun entre le pervers et la victime? La dépendance affective...

Si la victime en prend conscience et fait un travail sur elle-même afin de retrouver confiance en elle et l'estime d'elle-même, elle peut alors se détacher de son bourreau et, s'il le souhaite, lui venir en aide.

Vous parliez de psychopathe, mais sauf exception, le pervers est dans le meurtre psychique ; le psychopathe, lui, peut tuer physiquement.

Belle journée à vous tous.

Viviane

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Sam 12 Nov - 16:47

Ce sujet m'interpelle, puisqu'il n'y a pas si longtemps, j'ai connu un PN ...Comme je suis sensible à la moindre intonation de voix, le moindre geste, je me rendais compte de la manipulation, en me disant " mais jusqu'où va t-il aller? "...Et je dois avouer, en esperant l'aider...En fait, les derniers temps, tout est allé très vite, et de la sympatie, il est passé aux insultes, en se faisant evidemment passer pour ma victime ...c'était tellement ridicule, tellement soudain, que j'ai compris qu'il fallait lâcher et partir, couper les ponts...Aucun regret, aucun sentiment de haine, simplement, avec le recul, je mesure qu'il a été un "maitre" pour moi, il m'a fait comprendre où étaient mes limites, quand j'ai compris où se situaient les siennes...Il n'y a qu'une seule personne qui peut les faire changer, c'est eux mêmes..C'est leur histoire, leur chemin..Quand ils croisent le nôtre, ce n'est pas un hasard..Nous ouvrons une porte en partant, mais eux, la referment sur leur ego..A moins que...A force de n'avoir que du vide, face à eux, ils finissent par comprendre..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Sam 12 Nov - 17:26

Bonsoir Ambre,

Lorsque vous remarquez la manipulation, il est déjà trop tard, vous êtes sous son emprise.

Aussi surprenant que cela paraisse, vous ne devez pas prendre les insultes pour vous ; il s'agit simplement d'un effet miroir ; ils vous accusent de ce qu'ils sont, et n'attendent qu'une chose, vous mettre en colère afin de vous rendre responsable de la situation.

Partir est le plus apaisant pour soi ; mais le vrai pervers ne vous laisse pas partir. Il revient toujours, parfois longtemps après, mais ils revient.

Le pervers est comme un enfant ; il doit être pris en charge, il ne peut se débrouiller seul. Il ne peut non plus changer seul. Il a besoin d'être guidé.

Quand il m'est donné d'en rencontrer, mais cela n'engage que mon avis personnel, cela me donne l'opportunité de les aider s'ils le souhaitent, et certains le souhaitent sinon ils ne resteraient pas lorsque je constate le traitement infligé, mais c'est surtout pouvoir porter secours à d'autres victimes potentielles en amont, les obliger à se regarder dans le miroir, et réfléchir avant d'empaler....

Belle soirée.

Viviane

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Dim 13 Nov - 15:59

Le pervers est comme un enfant ; il doit être pris en charge, il ne peut se débrouiller seul. Il ne peut non plus changer seul. Il a besoin d'être guidé



Merci pour cette reponse Viviane, mais le PN en question n'est plus tout jeune, et je n'ai nullement l'intention de jouer "la mère"..je peux temoigner aujourd'hui, justement, parceque je ne suis plus fragilisée..Le jour où j'ai coupé les ponts, je n'éprouvais aucune espèce d'amitié, plus rien...

La seule chose que je me suis interdite, ce sont les pensées de haine...ça nourrit l'ego du PN, mine de rien..mais je persiste à dire que leur presence au cours de notre vie nous fait prendre conscience de notre force interieure face à la manipulation glacée..et ce n'est pas rien..

Bonne fin d'après midi

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Dim 13 Nov - 18:27

"La mère"....Vous avez touché la source du problème Ambre! Les Pn font sur leurs victimes un transfert à la mère avec des conflits durant l'enfance non dépassés et non réglés.

Vous avez raison : la haine les rend plus forts. Seuls l'indifférence et l'oubli sont terribles à vivre pour eux.

Ils nous révèlent ce que nous avons de meilleur en nous ; entretenons-le comme un joyau.

Belle soirée à vous.

Viviane

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par MAO le Lun 14 Nov - 18:32

Je suis d'accord avec toi Ambre, ils nous revelent à nous meme dans nos fragilité et nos limites.
Ils nous apprenent aussi à les dépaserr je crois ces limites pour nous extraire de leur travail de destruction.

Oui Vivianne, je pense aussi qu'ils se voient tels qu'ils nous décrivent, leur monde vide, ils en sont conscients et le refusent avec toute la force de leur ego.
Je ne les appelerais pas non plus psychopathes..

Je suis allée visiter le lien Sahar, je n'aime pas du tout la manière dont ils traitent le sujet.
Quelle que soit la manière dont se comporte un humain, il reste un humain.
Le traiter de "bete", de "loustic, salopits" et autres sur un blog ou un site me choque, j'avoue.

Et l'appui sur le narcissisme et le sur moi est signe que la personne connait assez mal le sujet;
Je pense que des tas de sites et de blogs fleurissent justement avec ce genre de termes.
Ceux qui rédigent sont des malheureux qui ont souffert et sont dans la colère de leur souffrance voir la haine.

Mais ca ne sert pas à comprendre la pathologie du coté du thérapeuthe, ni de la victime.

Courage fuyez, ca on trouve partout, comprenez et agissez, si vous pouvez, aidez, ca on voit beaucoup plus rarement.

La personne qui a écrit ne connait pas reellement la personnalité des pervers narcissiques, meme si elle en a croisé au moins un-une.
Quoi qu'ils fassent, ils sont des etres en souffrance eux aussi et leur taux de suicide à la mie vie est important.

Après bien sur, il demeure que seul celui qui le veut vraiment essaie de guérir.
Et quand il le refuse ou rentre en crise, alors, aux abris, l'ego, la valeur qui chez lui n'existe pas mais qu'il prend comme étendard detruit toute victime sur son passage s'il le peut.

Oui Ambre, on ne peut eprouver d' Amitié pour celui qui ne vous reconnait pas quand on comprend, on ne peut qu'observer froidement et s'en servir pour analyser, pour nous une autre fois ou pour d'autres, comme on essaie de faire ici.

Merci à toi de venir participer aux échanges, comprendre pour agir, avant qu'il soit trop tard, ce serait bien pour ceux qui liront n'est ce pas?
Et comprendre pour remonter la pente, parce que être ainsi "frappé" laisse des traces sur celui qui est "humain" et plus il l'est profondément, plus ca le marque sur le coup.

Plein d'Amour!
Mao

MAO

Messages: 572
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Lun 14 Nov - 18:42

Oui le lien est mal choisis .
Ce qui restait interessant est ce que j'ai copié , du mal a le trouver ailleurs .
Je supprime le lien.

bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par MAO le Lun 14 Nov - 21:18

Il n'était pas obligatoire de virer le lien.
je ne suis pas d'accord avec ce qu'ils disent de toute façon.. personnnellement, sourire.
Une vision réductrice d'un problème de construction mentale, aussi invivable, insupportable et dangereux qu'il soit pour celui qui le subit, ca reste un problème lié à un problème extremement important dans la construction de soi.
Plein d'Amour!
Mao

MAO

Messages: 572
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par PapillonBleu le Mar 15 Nov - 18:47

Bonjour à vous,

Je pourrais répondre "oui" à plusieurs de ces questions.

Pourtant, je ne suis pas pervers narcissique. Celles ou ceux qui ont un bon ressenti pourront le vérifier rapidement.

Alors, est-ce que la définition de Beck est juste ?

Le concept de "pervers narcissique" est un concept de psychanalyste (Paul-claude Racamier pour ne pas le nommer) et a été popularisé par les écrits de Marie-France Hirigoyen, puis par une autre femme, mais c'est un sujet "à caution" dans les milieux psys.

Ce que je sais, en revanche: c'est que j'en connais un vrai.

Voilà ma contribution et ne me demandez pas qui, mon code de déontologie de psychologue me l'interdit ;-))

Cyrille

PapillonBleu

Messages: 26
Date d'inscription: 15/11/2011
Age: 48

http://cyrille.chagnon.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par MAO le Mar 15 Nov - 19:43

Le drame de la vulgarisation c'est de dénaturer l'essence des choses je trouve.
Tout ce que l'on peut lire sur la toile à propos des "narcissiques à tendances perverses" fait peur, je trouve.
Mais c'est un vrai drame pour ceux qui les subissent et auss pour eux, quand ils prennent conscience et essaient d'en sortir.
Alors, essayez de comprendre et faire comprendre pour faire avancer les choses, ca me semble important.
Et quand on en connait, on comprend oh combien décoder peut avoir sa valeur.
Merci à toi de venir contribuer au sujet.
Plein de Lumière!
Mao

MAO

Messages: 572
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définition du pervers narcissique

Message par Invité le Mar 15 Nov - 20:30

Une amie, par personne interposée, m'a permis aujourd'hui de rencontrer une nouvelle victime de Pn, détruite psychologiquement..

Mon chemin de vie me donne l'opportunité de rencontrer beaucoup de Pn et victimes de Pn. Ce que je perçois en commun chez les deux est une énorme souffrance.

Je vois de qui parle Cyrille et, comme dit Mao, les propos sont terribles....

J'ai besoin d'un maximum d'informations car je gère actuellement 2 Pn en même temps (non par choix, mais par chemin de vie) et la tâche est très éprouvante.

Belle soirée à vous.

Viviane

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum