Derniers sujets

Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Page 1 sur 26 1, 2, 3 ... 13 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par MAO le Ven 30 Sep - 11:02

En préambule, un pervers narcissique ne peut guérir que s'il le veut vraiment, et s'il a pris vraiment conscience de ce qu'il est, en dehors de ces conditions, guérir lui est impossible car meme pas envisageable, il ne peut se remettre en question.

Si vous faites la recherche sur la toile, la réponse est prenez votre courage à deux mains, vos jambes à votre coup et fuyez.

Mais le pervers narcissique amène sa victime dans le filet de la relation affective.
Il se fait aimer, et quand on aime quelqu'un, il est difficile de mettre fin au lien, de manière brutale de surcroit, n'est ce pas?

Alors oui, si vous ne vous sentez pas la force de l'affronter, celle d'essayer de l'aider à sortir du piège qu'il s'est lui meme construit un jour en protection, fuyez.

Si vous vous sentez la trempe pour résister, ne jamais lacher prise, je pas y croire quand il vous fera son numéro de gentillesse aussi charmeuse que la danse du cobra pour vous endormir, alors vous avez une chance de parvenir à démolir la bulle dans laquelle il s'est enfermé et depuis laquelle il peut etre aussi dangereux pour celui qu'il attrape fermement au bout de sa ligne.

Une seule chose le destabilise, l'absence de prise. Si ses crochets ne parviennent pas à agripper, le Pn perd ses armes. Il entre dans la perplexité après la colère.
La colère elle existe tant qu'il peut essayer. Mais si en face, rien n'ébranle celui qu'il vise, c'est la situation imprévu.

Bien sur, si c'est une nouvelle proie, il passe son chemin. Mais nous sommes ici dans le cas de la proie déjà dans sa patte, celle qu'il torture pour etre tout puissant, pour demeurer le maitre de son monde vide et tout controler.

Le controle de tout ce qui se passe, de tout ce qu'il produit, de tout ce qui lui arrive, c'est sa sauvegarde, perdre le controle c'est se retrouver dans sa situation première, je n'existe quand tant qu'objet, on peut me manipuler comme on veut, je suis en danger, et la, la souffrance commence.

Le Pn s'attend à ce que tout intrusion dans son monde soit une attaque en puissance.
S'il ne peut s'en défendre, il est torturé par la peur.
Ce n'est pas qu'un monstre sadique et froid, meme si c'est ainsi qu'il parvient à vivre, c'est aussi un etre mal construit et qui vit dans une souffrance abominable, dont il se protege par son monde illusoire, sa magnifique tour d'ivoire vengeresse dont il fait sans arret le tour pour se donner l'illusion de maitriser ce qui l'entoure, donc ce qu'il est.

La victime doit donc se transformer en mur froid, aussi froid que les siens, lisse, aussi lisse que les siens et dur, bien plus dur que les siens.

C'est la bataille de l'impitoyable contre l'impitoyable, et le plus fort gagne.

Au bout d'un moment, ayant tout épuise, et compris que rien ne lui permet plus d'agir, il finit par comprendre, au départ pour cette personne là, et enfin, pour tout ce qui est, qu'il ne peut plus rentrer dans sa bulle, je cite un pn "ca ne marche plus".

Ne lachez pas maintenant, car c'est à ce stade que c'est sans doute le plus "dangereux". S'il trouvait une breche, la tentation serait trop forte, meme s'il a envie d'en finir avec son monde stérile, parce qu'il en a saisi la composante et les raisons d'etre ainsi que les conséquences à long terme, il y retournerait, le vieux reflexe est ancré.

Vous pouvez l'aider à se reconstruire en dehors, à l'abandonner mais en ne lachant pas la distance que vous avez du mettre entre vous et lui.

Il faut lui donner la démonstration quand vous le voyez agir, non plus par calcul, mais comme le véritable enfant qu'il demeure au fond de lui, que c'est visible, que cette attitude montre bien qu'il souffre comme un enfant qu'il est.

Vous provoquerez la panique et la fermeture, mais si vous demontrez que si, c'est comme ca que se comporte un enfant qui veut se rendre aimable pour etre aimé, si vous pouvez le faire calmement, sans sembler l'utiliser comme une arme, vous avez une chance d'ouvrir le dialogue et de faire entrer par la breche ouverte, l'idée qu'il peut etre compris et pas "utilisé".

Il faut lui montrer un autre monde que celui de son vécu, lui faire entendre qu'il n'y a pas que "méchanville" (reference au livres d'enfant Mr bonhomme, dans l'histoire de mr gentil) mais qu'il y a aussi "gentiville", là où on peut etre, grandir, s'ouvrir en devenant soi meme, et sans que notre fragilité soit une arme pour l'autre, sans qu'on ai besoin de controler tout pour se proteger, sans que l'on ai besoin en permanence de se prouver à soi meme qu'on existe à part entière, parce que tout ca est inutile, il n'y a pas d'utilisateurs ni d'agresseurs, ni de tortionnaires comme on les a eu dans l'enfance (reference aux causes de la perversion narcissique).

Le pervers narcissique qui sort de son monde est pendant un temps indeterminé entre l'enfant à qui on prend doucement la main sans lui faire peur, un animal blessé à remettre en confiance et qui doit découvrir ses propres sentiments, balayés par le vécu et enfoui sous la tonne de souffrance et de révolte intérieure, et l'adulte, construit sur la violence envers l'autre, le rejet des sentiments et de l'autre, et l'existence par l'imitation du vécu :"l'autre n'est qu'un objet que je piétine pour exister".

Il ne faut donc pas crier victoire et lacher la garde, ce serait immensément dommage pour vous comme pour lui.

C'est petit à petit qu'il pourra finir par perdre ou du moins controler les tendances à redevenir ce qu'il a été, et celà se fait pas à pas, par la découverte mais aussi par le controle, et la le controle de celui qui fait face et aide, qu'il n'y ai pas signe de rechute ou de breche dans laquelle il s'engouffrerait

Je pense qu'il faut enormement d'affection pour son prochain ou d'amour pour aider un Pn à guérir, à partir du moment, je le repete encore, que celui accepte ce qu'il est, se regarde vraiment dans le miroir, trouve ca insupportable et veuille en sortir et uniquement à partir de ce moment là.

Je ne crois pas qu'une "déformation" liée à l'affectif de l'enfant soit inguérissable. Il faut trouver le chemin, le moyen aussi tordu et difficile soit il.

Et le Pn lui est classé en psy pour un cas desesperé.. Moi, je crois en bien plus que l'humain et en la petite lumière quelque part en chacun de nous,aussi faible soit elle.
Ceux qui ne l'ont pas appartiennent, pour moi qui croit en certaines choses, au monde de l'Ombre, et ils sont plus rares qu'on ne pense, mais ceux là, je l'accorde, il n'y a pas de guérison, mais de toute façon, il n'y a pas de troubles, c'est leur choix, la différence est là.

Amitié et Lumière!
Mao

MAO

Messages: 576
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par Invité le Sam 12 Mai - 2:59

Bonjour Mao,


comme vous le savez j'ai quitté un homme de ce genre il y a quelques mois. Je comprends mieux ce qu'il s'est passé pour lui et pourquoi il en est arrivé là. Je prends du recul et j'oublie peu à peu la rancune.

J'aimerais raviver chez lui la flamme qui lui donnerait envie de changer. Je sais qu'au fond de lui se cache un petit enfant apeuré mais tendre. Il est coupé de ça, de quoi a-t'il peur?

Je pense que mes rapports avec lui maintenant sont clairs, enfin pour moi, car il essaye toujours de me séduire, et je suis ébahie pas tant d'obstination.

Je ne sais pas s'il est possible d'essayer de l'amener quelque part tant qu'il me verra « comme une proie ». Je pense qu'il y a peut être encore unlien de dépendance, mais j'y travaille.

J'aimerais beaucoup l'aider, pour lui ainsi que pour sa fille, car j'ai peur qu'elle en fasse les frais un moment donné.

Il a l'air de vraiment l'aimer malgré que l'on dise qu'ils ne ressentent rien. Il peut être froid et autoritaire, mais il joue beaucoup avec elle et sait aussi être tendre.

Avec lui il faut toujours que je garde en tête ce dont il est capable car je me laisserait avoir desfois. D'ailleurs ça m'arrive encore « je te
donne ton cadeau en avance et tu me payes le resto » maintenant j'en rigole.

Je me disais qu'il me méprisait donc je ne pouvais rien faire pour lui, mais avec mes lectures je me rend compte qu'il y a une part de lui qui reconnaît que j'ai des qualités, donc il pourrait me faire confiance un moment donné.

Votre texte me parle beaucoup, je ne suis pas toujours en mesure de prendre le recul nécessaire pour agir de la sorte, mais parfois j'y arrive, et il lui est arrivé de lâcher prise, mais c'est très rare et ça se transforme vite en manipulation.

C'est vraiment comme des sables mouvants ce genre de relations, on ne sait jamais où l'on va.
C'est ça qui peut être épuisant. Il faut s'y préparer et ça prend du temps.

Je vous remercie car grâce à votre façon d'appréhender ce problème vous m'avez aidé à être tolérante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par isa69 le Jeu 24 Mai - 12:41

bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum. En état de choc depuis une semaine quand j'ai découvert de quoi souffre mon conjoint et quel mal insidieux ronge notre couple et notre famille.
Je m'ouvre à vous aujourd'hui. POur l'instant, je n'ai parlé de rien à personne. Je suis partagée entre colère, tristesse, doute...et surtout je m'inquiète pour mes enfants.
Mon fils âgé de 14 ans souffre beaucoup de l'attitude de son père à son égard : froideur, distance, humiliations. (mais j'ai su résister à la pression et il est suivi psychologiquement).
Avant de tout foutre en l'air s'il n'y a pas d'autre moyen, j'ai envie de me battre pour sortir mon conjoint de là. Vous êtes la seule à dire qu'un espoir de guérison est peut-être possible...Il n'y a que noirceur ailleurs.
Je me sens forte pour ça, mais mes enfants, quelle solution pour eux ?

Je vous remercie pour votre aide.

isa69

Messages: 9
Date d'inscription: 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par MAO le Jeu 24 Mai - 14:56

Bonjour Isa
tout d'abord vous avez besoin de soutien.
pour votre conjoint, vous lui en avez parlé? auquel cas sa réaction?
On peut les aider oui, mais ca demande une force de caractère et une résistance pas facile.
On peut les amener à avancer, ce sont de toutes façons des êtres en grande souffrance, leur monstruosité vient de là.
Ils n'ont ps été reconnu en tant qu'être humain, d'où ce qu'on appelle la perversion narcissique, la perversion de leur image d'eux meme.
Alors pour exister, se preserver, ils controlent tout et ils reproduisent le non rapport humain.
Briser l'autre, le dominer, c'est se persuader que l'on n'est pas rien.
Pour vos enfants, à cet age, les aider petit à petit à comprendre les raisons qui rendent leur père comme ca, la réponse est dans son vécu, son enfance
Un enfant pardonne plus à son parent s'il comprend que meme si celui ci fait des choses "volontairement", la cause derrière est involontaire.
Quels ages ont vos autres enfants?
Nous sommes plusieurs ici à connaitre ca, à avoir traverser, et à se tenir les coudes pour résister.
On en reparle, et on reflechit ensemble.
Avec ce que vous direz de votre vécu, du quotidien, on pourra vous aider à parer les attaques, à amener le mur de votre conjoint à se fissurer,s'écrouler, il s'écroulera derrière mais c'est pour renaitre.
L'avenir d'un pn à long terme est rarement bon, l'insupportable les amène àse détruire eux memes quand leur monde finit par s'écrouler s'ils sont seuls.
Plein de Lumière et d'Amitié! et de Force aussi!
Mao

MAO

Messages: 576
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par isa69 le Jeu 24 Mai - 17:11

Merci Mao pour votre réponse rapide.
Comme je vous le disais dans mon premier message, je suis encore en état de choc. Je ne veux cependant rien précipiter, mais je sais que j'ai besoin de soutien.
Je suis de toute façon en psychothérapie (j'ai perdu mon père il y a quelques mois après une maladie très lourde ), donc je pensais demander l'aide de ma thérapeute aussi...En même temps, je vois beaucoup plus clair maintenant.Je me sens emplie d'une force nouvelle car je veux à tout prix que mes enfants subissent le moins de dommages possibles. Mon fils a 14 ans et ma fille a 9 ans. De ce que je vois, mon conjoint est dans le rejet de son fils et dans la séduction avec sa fille.
Quant à moi, cela fait dix-huit ans que nous sommes ensemble. Au début, c'était merveilleux.
Très vite, il y a eu des crises de jalousie, des accès de violence que je ne comprenais pas. Maintenant, c'est docteur Jekyll et Mister Hyde.... il est adorable pendant des semaines et peut ne pas me parler pendant tout autant de temps. Quand j'essaie de discuter avec lui, ça tourne vite au dialogue de sourds et c'est hyper violent, car "on ne peut pas parler avec moi ".
Jamais d'excuses, jamais de mots gentils, compliments............Si je m'en plains, c'est "j'aimerais bien pourtant, mais tu ne le mérites pas ".
Au décès de mon père, il est resté froid comme un glaçon, et si je me plains parfois d'avoir des accès de blues à cause de ce deuil, il me dit que "de toute façon, ça ne va jamais ".
Bien sûr, il y a plein d'autres choses...
Malgré tout ça, quand je lis les dernières lignes de votre message, mon coeur se serre... De le savoir si malheureux, j'arrive encore à avoir de la peine pour lui et à craindre son avenir tout autant que le mien.. C'est pour ça que je suis prête à me battre. Mais est-ce que ça en vaut la peine ?
Je ne lui ai pour l'instant parlé de rien de mes découvertes. D'après ce que j'ai lu, et ce que je connais de lui, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de l'affronter directement, mais peut-être je me trompe.

Merci encore pour votre aide.

isa69

Messages: 9
Date d'inscription: 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par MAO le Jeu 24 Mai - 19:10

Ca ne sert à rien d'affronter directement de suite.
Et avant qu'ils acceptent le verdict, il leur faut du temps de toute façon
Vous connaissez son enfance? il en parle? violence, climat inCestuel si pas incestueux?
Qu'est ce qui vous a amené au "diagnostic" pn?
Il faut d'abord ne pas le plaindre ni le prendre en pitié, il ne supporte pas de toute façon et vous paierez très cher.
Il faut etre froid et distant, ne pas répondre, repeter ce qu'il a vécu, et ca le destabilise.
Le seul moyen d'aider un Pn est de le destabiliser en permanence;
Dès qu'il pense qu'il reprend le controle, c'est à refaire.
ils savent etre gentils, charmeurs, sont capables de tourner autour du pot comme des enfants adorables et quand vous vous laissez prendre, le couperet tombe.
C'est sadique certe mais c'est la seule manière pour eux d'oublier que dans leur tete ils n'existent pas, ils n'ont aucune valeur.
Et vous aviez tout ce qu'il n'a pas, d'où l'attirance pour absorber et derrière détruire, ils ne peuvent s'en emepcher.
Aider un pn, c'est faire exploser ce qui le constitue, la muraille de son monde vide, dans lequel il tourne sans fin comme un soldat qui veille sur le QG du desastre atomique.
Plein de Lumière !
Mao

MAO

Messages: 576
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par Mandine le Jeu 24 Mai - 19:38

Je lis et relis... j'analyse...
Un PN ne peut-il pas évoluer positivement avec le temps ? Ne pourrait-il pas changer de lui-même (même sans s'en rendre compte), modifier positivement sa façon de penser, son comportement ?

Mandine

Messages: 259
Date d'inscription: 05/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par MAO le Jeu 24 Mai - 19:53

non Mandine, et raisonner en ce sens, c'est la voie royale pour se planter hélas

Il faut comprendre que ce n'"est pas un adulte que l'on a en face mais un être formaté depûis toujours à être considéré comme 'rien", "un objet" et c'est tout.
Il ne peut raisonner humainement, il n'a pas reçu de reconnaissance humaine comme tout le monde en a besoin.
Ca parait difficile à comprendre quand on ne vit pas ça, mais il a appris à s'en sortir en se construisant sur ce vide affectif.
Je cite la phrase type du Pn qui a scotché toute une tablée un jour "le sentiment est une donnée à comprendre", et la personne était très sérieuse.

Elevé sans sentiments véritable, sans reconnaissance gratifiante, il a recopié, il est devenu un monstre froid, souvent vindicatif en plus, on peut dire aigri, qui a besoin d'absorber un autre etre humain, d'en faire à son tour "sa chose" pour exister lui aussi.
C'est pour ca que "pousser à bout", faire craquer parce que l'on est comme une anguille ou un mur, qu'il ne peut prendre le dessus, est la porte de sortie pour lui.
Face à ce qui ne lui donne aucune prise alors qu'il en a déjà eu une dessus, il perd ses moyens, il ne sait plus agir. L'autre est devenu une drogue,une drogue de "pouvoir" pour exister, s'affirmer, ou le croire sur le vide existentiel.
Quand il n'a plus rien, il finit par s'effondrer, et là il peut renaitre, seulement là.
Déconstruire pour reconstruire, mais dans la douleur.
Il ne peut prendre conscience et vouloir changer, c'est son schéma, le seul qu'il ait connu et réussi à tenir. Il se rend compte qu'il manipule et tyrannise mais il y trouve son plaisir car il y est "enfin" fort, tout puissant, en un mot Il Existe?
Pourquoi changerait on ce qui nous satisfait? Pas maso les Pn, pas plus que les autres..
Le croire c'est être la victime, et continuer à en jouer le role, hélas.

Plein de Lumière!
Mao

MAO

Messages: 576
Date d'inscription: 03/08/2011

http://maomedium.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par Mandine le Jeu 24 Mai - 20:06

Oui, je comprends bien !
Je me posais juste la question en rêvant à une utopie... sourire !
Un peu bisounours sur les bords Mandine !

Tu sais, j'ai tellement envie de lui foutre un coup de pied au cul pour qu'il bouge !
Parfois j'ai envie de ne plus répondre, de ne plus être moi face à lui, moi la tendre, la trop gentille et soucieuse de l'autre... si j'arrivais à rester un mur froid et distant, crois-tu que ça l'aiderait ?
Je me pose la question quand tu dis "Face à ce qui ne lui donne aucune prise alors qu'il en a déjà eu une dessus, il perd ses moyens, il ne sait plus agir. L'autre est devenu une drogue,une drogue de "pouvoir" pour exister, s'affirmer, ou le croire sur le vide existentiel. Quand il n'a plus rien, il finit par s'effondrer, et là il peut renaitre, seulement là."
Est-il assez "drogué" de moi pour que ça puisse être efficace ?

Mandine

Messages: 259
Date d'inscription: 05/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par isa69 le Jeu 24 Mai - 20:27

Merci pour ce nouvel éclairage Mao. Je pense que c'est ainsi que je vais trouver la force de lutter. J'ai bien conscience que ça va être dur, c'est pourquoi votre soutien m'est aujourd'hui bien précieux.
Pour répondre à vos questions, sur l'enfance, je dirai ce que je sais, c'est-à-dire pas grand-chose : père absent, mari volage, mère pas facile, je pense, fratrie de deux enfants où de ce que je comprends la mère était là pour le fils et le père pour sa fille. La mère (ma belle-mère donc) est plutôt humiliante avec sa fille. Quant à mon beau-père, mon conjoint n'a quasiment plus de relations avec lui et on le voit seulement aux fêtes de famille.
Ensuite sur les choses qui me font penser qu'il est PN, il y a tout d'abord les circonstances de notre rencontre où tout est allé très vite et où il m'est apparu comme l'homme de ma vie. C'était merveilleux et lui me disait que je lui plaisais énormément, qu'il n'avait jamais ressenti ça pour personne, etc... Ensuite, ses alternances de phases de séduction et de rejet, son absence totale d'empathie envers moi (comme pour le décès de mon père), son refus total du dialogue. Dès qu'on se dispute, il me culpabilise. Il aime me rabaisser, il peut ne pas me parler pendant des semaines, des mois. Il ne supporte pas les psys. Il ne s'excuse JAMAIS ! Pourtant il a des paroles très blessantes envers moi. Un jour, il m'a dit dans un accès de colère qu'il ne changerait jamais, qu'il s'aimait lui plus que tout....
Voilà ce à quoi je pense maintenant. Je ne pense pas me tromper. Qu'en pensez-vous ? Quand j'ai lu des portraits de PN, j'ai eu l'impression de retrouver le mien. Mais enfin, je comprends et même si c'est douloureux, c'est un soulagement immense.... et je me sens encore plein d'énergie pour entrer en résistance, car il s'agit bien de résistance, n'est-ce pas ?

isa69

Messages: 9
Date d'inscription: 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par isa69 le Jeu 24 Mai - 20:30

Bonsoir à toi Mandine et désolée je ne suis plus seule pour le moment !

isa69

Messages: 9
Date d'inscription: 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par Invité le Sam 26 Mai - 4:33

bonjour Isa, Mandine et mao

cet état de choc je le connais aussi c'est très dur à vivre.
vous devez vous protéger avant de vouloir l'aider.
le comprendre vous aidera pour vous reconstruire, mais comme le dis Mao ne pas tomber dans le sentimentalisme sinon il risque de vous mettre à terre.

pour mon cas c'est très long de trouver la bonne distance pour que nos rapports ne soient plus conflictuels, nous sommes séparés depuis environ 6 mois et nous avons une petite fille donc nous nous voyons régulièrement.
maintenant je ne lui en veux plus sauf occasionnellement il arrive à jouer avec mes nerfs. je pense que quand il verra qu'il n'y arrive plus du tout je pourrai faire quelque chose pour lui, car là j'aurai mieux compris qui il est.

qu'en dises vos enfants? ont-ils tendance à prendre part dans les conflits? car les Pn aiment bien ce genre de situation en général.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par isa69 le Dim 27 Mai - 18:17

Bonjour Stéphanie,
Votre situation n'a pas l'air facile non plus. Si ce n'est pas indiscret, comment avez-vous pris la décision de partir et surtout au bout de combien de temps après avoir compris de quoi souffrait votre compagnon ? Moi, je n'en suis pas là du tout. Je n'ai pas bien digéré le truc encore et je suis dans un vrai brouillard.

Je m'interroge beaucoup sur ce que va être mon avenir et je suis complètement incapable pour l'instant de me projeter dans l'avenir.
Pour l'instant, je m'évertue simplement à laisser une distance entre nous.
Pour ce qui est de mes enfants, je sais que mon fils souffre de la situation, mais il le verbalise (il est suivi psychologiquement). Quant à ma fille, elle ne parle de rien. Son père est dans la séduction avec elle, il s'en occupe beaucoup. Peut-être qu'il l'étouffe, mais pour l'instant elle ne parle de rien...Dans les conflits, ni l'un ni l'autre ne disent quoi que ce soit........ Pas facile pour les enfants.
Et vous, quel âge a votre fille ?

isa69

Messages: 9
Date d'inscription: 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par Mandine le Dim 27 Mai - 20:49

Je crois qu'on met du temps à sortir du brouillard... c'est normal Isa!
Il faut se poser, digérer d'abord, ensuite analyser ! C'est pas si simple de sortir du brouillard, sourire !
Après, il faut y voir clair et trouver la question à cette fameuse question : "que fais-je maintenant ?"

Courage les filles !
Vous n'êtes pas seules...

Mandine

Messages: 259
Date d'inscription: 05/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire face au pervers narcissique pour l'aider à guérir

Message par Invité le Dim 27 Mai - 23:19

bonsoir,

ma fille a 3 ans.
on était séparés depuis 2 ans mais on vivait ensemble car on trouvait que la petite était encore trop jeune, moi j'avais exigé une colocation, donc chambre à part, on a fait tout par étape, mais malgré tout il ne l'a pas encore digéré et croit encore que je vais revenir.
Ça faisait 7 ans qu'on était ensemble. j'ai compris au début de ma grossesse quand il est devenu violent et encore plus aigri qu'avant. je suis allée sur internet pour parler de mes conflits et je suis tombée sur un post des PN grâce au destin. je suis restée un mois en état de choc, ne sachant plus quoi faire avec le bébé, si je devais fuire à toutes jambes comme on peut lire parfois.
je suis allée voir une personne qui s'occupe des femmes maltraitées qui ne m'a pas du tout comprise, j'ai appelé le numéro des femmes maltraitées idem, on est allé voir une psy et là cerise sur le gâteau elle le prend pour une victime et moi pour la persécutée à cause de mon enfance. ça a été horrible j'étais isolée de tout et ma fille le sentait. on est revenu dans une région que l'on connaissait où j'ai repris un peu mes racines, et j'ai pris mon envol petit à petit en essayer que ça se passe sans conflits.
Ça a été la bagarre jusqu'au bout mais on a quand même réussi à garder des relations plus ou moins amicales. j'ai beaucoup compris depuis mon départ, j'apprends à ne plus culpabiliser et refaire les choses par moi même. je me redécouvre, c'est pas toujours rose mais je ne regrette pas.
je commence à le comprendre maintenant, ça fait du bien à notre relation. j'espère toujours que ça ira en s'améliorant avec le temps, qu'il ne m'en voudra plus.
Avec elle ça a l'air de bien se passer, je ne la sens pas trop perturbée. desfois il a juste des idées un peu trop avancées pour elle genre lui apprendre l'alphabet à 2 ans etc, faut le freiner quoi.

donnez vous le temps de refléchir et essayer de recharger vos batteries car vous aurez besoin d'énergie quoi que vous décidiez.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 26 1, 2, 3 ... 13 ... 26  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum